Adna Bassa'a i Suisse

Notre vie associative

Documentation

Fondements

Vie quotidienne

Divers

Règlement intérieur

Inscrits

Cotisations

Rapports

Evènements

niga mè hôp u bassa

Apprends-moi la langue Bassa

 Le peuple Bassa descendant de Mban est composé de quatre sous-groupes intitulés Babimbi, Bikok, Likol et Nsa'a en fonction de leur localisation actuelle. Ces sous-groupes ont en leur sein des clans ou grandes familles majoritairement appelés Ndog et en lignages ou Lôg. Depuis la nuit des temps, le Mbok qui est à la fois une conception du monde et la base d'une organisation sociale, est un pouvoir traditionnel. Par sa maîtrise des facteurs sociologiques, le Mbok est le gardien privilégié pour mettre l'ordre et la discipline au sein de la communauté et assurer ainsi la sécurité des biens et des personnes.

Le bassa ou basaá est une langue bantoue parlée par plus de 2 000 000 personnes au Cameroun. C’est la langue traditionnelle du peuple Bassa.

 

La Culture Bassa

Socle du patrimoine culturel du Peuple Bassa, l'Assiko, qui allie la musique à la danse, a été rendue populaire par le guitariste Jean Bikoko. D'autres rythmes traditionnels comme le jingo, makune, mandjang, ngola, ou le sekele sont joués lors des événements culturels de la communauté.
Avec des registres musicaux variés, plusieurs artistes Bassa ont marqué de leur sceau l'histoire culturelle du Cameroun.

La cuisine Bassa

Le peuple Bassa a un art culinaire identitaire dont les plats les plus connus sont le Bongo'o, qui se prépare avec le poisson ou la viande et le Mintoumba qui est un pain de manioc cuit avec de l'huile de palme. A cela s'ajoutent plusieurs plats tout aussi emblématiques tels que Ikok ou Nkôno Ngond. Produit localement, le vin de palme reste la boisson la plus consommée dans les villages pour agrémenter la vie sociale et les cérémonies culturelles.

Please publish modules in offcanvas position.